Neuro-MS.NET

Description

Le stimulateur peut être contrôlé par un ordinateur sous Windows équipé du logiciel Neuro-MS.NET. L’interface entre l’ordinateur et l’unité centrale se fait via un simple port USB.

Le logiciel Neuro-MS.NET comprend les bases de données « patient », une bibliothèque et un éditeur des protocoles de traitement, et le système de contrôle de la machine TMS.

Le logiciel guide l’utilisateur grâce à des envois réguliers de tutoriels expliquant par exemple comment enregistrer un nouveau patient, sélectionner un protocole prédéfini depuis la bibliothèque, créer ou éditer un nouveau protocole de traitement, effectuer ou terminer une session de stimulation, afficher à l’écran l’historique détaillé de chaque traitement et imprimer un rapport de traitement.

ms.net

Base de données patient

La base de données « patient » contient la liste de tous les patients et l’historique de tous les traitements.

ms.net

Protocoles prédéfinis

Le logiciel propose un grand nombre de protocoles prédéfinis de traitement/rééducation. L’utilisateur peut à tout moment créer de nouveaux protocoles ou modifier n’importe quel paramètre des protocoles existants.

ms.net

Historique

L’historique du traitement conserve les données obtenues lors de la détermination du seuil moteur (y compris les potentiels), les données des sessions de traitement réalisées, la date de démarrage de la session, le nombre effectif de stimuli appliqués dans chaque session et beaucoup d’autres données.

ms.net

Détermination du seuil moteur (MT) et outils de cartographie du cerveau

La mesure du seuil moteur (MT) permet de déterminer le « dosage » du traitement rTMS. C’est une mesure importante pour la plupart des protocoles rTMS. La précision de la mesure du MT est la clé pour atteindre l’efficacité et la sécurité du traitement. Au même titre que localisation du site du traitement, la détermination du MT doit être effectuée rapidement mais de façon précise. Le logiciel Neuro-MS.NET offre un ensemble d’outils à la fois pour la détermination du MT et pour la cartographie du cerveau : détermination automatique du MT utilisant un amplificateur EMG, détermination semi-automatique du MT utilisant des algorithmes STEP, le repère F3 et une aide visuelle.

Détermination automatique du seuil moteur

Le seuil moteur peut être déterminé automatiquement en utilisant un amplificateur EMG compatible. Dans ce mode, le logiciel envoie automatiquement une série d’impulsions à des intervalles aléatoires. Un algorithme très performant, spécialement conçu pour cela, augmente ou diminue progressivement l’intensité en suivant l’amplitude de la réponse spécifique de l’EMG. En quelques étapes, l’algorithme trouve automatiquement la valeur du seuil.

Détermination semi-automatique du seuil moteur

En mode semi-automatique, le logiciel envoie aussi une série d’impulsions, augmente ou diminue l’intensité du stimulus en fonction des réponses respectives données par l’utilisateur qui observe visuellement la contraction du muscle et indique cette réponse au logiciel en cliquant « oui » ou « non ». Le seuil moteur est en général déterminée en seulement 6 à 8 étapes par stimulus. Cette approche simplifie la détermination du seuil moteur et garantit une précision et une rapidité élevées.

Une fois que le seuil moteur est déterminé, il est important de positionner la bobine correctement sur la zone stimulée. Le protocole convention- nel pour le traitement de la dépression prévoit une stimulation du cortex préfrontal dorsolatéral gauche (DLPFC) qui correspond au point F3 dans le système 10-20.
La localisation manuelle du F3 demande beau- coup de mesures et de calculs. Notre logiciel est équipé d’un algorithme pour la localisation du F3 qui utilise seulement 3 mesures :
• La distance entre tragus,
• La distance entre le nasion et l’inion,
• La circonférence de la tête.
Il suffit de saisir ces mesures et le logiciel calcule précisément le point cible. Une cartographie plus précise du cerveau peut être obtenue avec le système de neuro- navigation guidé par MRI pouvant être installé sur Neuro-MSX.

ms.net

Repère F3

Une fois que le seuil moteur est déterminé, il est important de positionner la bobine correctement sur la zone stimulée. Le protocole conventionnel pour le traitement de la dépression prévoit une stimulation du cortex préfrontal dorsolatéral gauche (DLPFC) qui correspond au point F3 dans le système 10-20.

La localisation manuelle du F3 demande beaucoup de mesures et de calculs. Notre logiciel est équipé d’un algorithme pour la localisation du F3 qui utilise seulement 3 mesures :

  • La distance entre tragus,
  • La distance entre le nasion et l’inion,
  • La circonférence de la tête.

Il suffit de saisir ces mesures et le logiciel calcule précisément le point cible. Une cartographie plus précise du cerveau peut être obtenue avec le système de neuro-navigation guidé par MRI pouvant être installé sur Neuro-MSX.

ms.net

Mode démarrage progressif

Certains protocoles de traitement garantissent une stimulation performante à 110 ou 120% du MT. Une telle intensité peut provoquer des mouvements involontaires de la tête chez des patients non familiarisés avec cette technique. Pour éviter de tels mouvement et préparer un patient, vous pouvez utiliser le « démarrage progressif » inclus dans le logiciel. Cela vous permet de démarrer une stimulation à une faible intensité et l’augmenter progressivement et automatiquement vers la valeur recherchée.

ms.net

Rapport

Une fois la session de traitement achevée, le logiciel génère automatiquement un rapport de traitement imprimable qui comprend les données personnelles du patient, la description des paramètres du traitement et tout l’historique des sessions de traitement.

 

Informations complémentaires

Type

Fonctionnalité

,

Gammes de produits

Métiers

, , ,

Critiques

Il n'y a pas encore de commentaires.

Seuls les clients connectés qui ont acheté ce produit peuvent laisser un avis.